26 juin 2017

Quelques « permies » (« designers en permaculture » en anglais…)

J’ai 57 ans et suis très proche de la nature.

Lorsque j’étais plus jeune, j’aurais aimé en faire un métier, mais les choses n’ont pas été dans ce sens…

Alors je suis devenu un généraliste / polyvalent par choix et par obligation avec dans l’ordre suivant : pilote de chasse / pilote d’hélicoptère militaire puis civil (j’ai fortement participé au basculement de la planète dans ce que l’on sait – désolé !!!) / agent immobilier / rénovation d’appartement (très bricoleur on va dire) / start-up internet / société de nettoyage…

N’étant sans doute pas très doué pour les affaires et grâce à Isabelle (ma compagne) qui m’a sauvé de la ville, nous nous sommes occupé d’un gîte d’étape en montagne / puis j’ai été accompagnateur en montagne.. Enfin retour à l’hélico pour arrondir un peu mieux les fins de mois (2 ans chez les fous à Monaco et enfin avec les hélicos bombardiers d’eau pour la lutte contre les feux de forêts dans la Var pendant 6 ans et retour à Monaco).

J’effectue actuellement une transition complète vers l’enseignement en Permaculture, la gestion holistique (Holistic Management), l’agriculture de régénération et la séquestration de carbone (Carbon Farming).

Au fil du temps, j’ai effectué les formations suivantes :
– stage de cueillette et de transformation des PAM à Nyons en avril et mai 2010
– participation à diverses rencontres des Territoires en Transition
– stage de construction de petit éolien (Hugh Pigott) avec Jay Hudnall et Ti’Eole en mai 2011 à l’Auberge de Combeau dans le sud Vercors (excellentissime, je le recommande à tous…).
– avec Isabelle, nous avons eu une belle expérience lors d’un premier PDC en février 2012 en Inde avec Bernard Alonso.
– également un excellent PDC avec Geoff Lawton finalisé en août 2014… Une expérience grandiose et que je recommande à tous…
– plus dernièrement (mars 2016) un stage sur la méthode Dragon Dreaming et le travail de l’intelligence collective avec Nicolas Briet… Excellent…
– une formation de formateurs en Permaculture (septembre 2016) avec Rosemary Morrow… Un petit bout de femme de 74 ans, mais un savoir géantissime. Sans doute la plus grande formatrice de formateurs en Permaculture
– une formation Rex10 en 2017 pour bien comprendre la gestion holistique (Holistic Management – Allan Savory), les principes de séquestration de carbone dans les sols (Carbon Farming) avec la méthode Regrarians développée par Darren Doherty. Également un grand moment de formation pour mieux appréhender les outils à notre disposition pour régénérer les sols à très grande échelle (de 10 à 10 000Ha)…

Depuis novembre 2016, j’ai mis en place 3 PDC pour créer une petite communauté locale de Permaculteurs formés au standard des 12 jours de la Permaculture internationale.
En ayant échelonné l’ensemble sur 6 week-ends, le groupe actuel est constitué de 21 personnes. Ils ont décidé aussitôt de créer un groupe autonome local (Permaculture Pays de Vernoux) pour mener à bien, différentes démarches en Permaculture, et actuellement une partie de ce groupe s’est constitué en une association : Permaculture en Vivarais.

J’ai participé également en tant que co-enseignant à la première formation d’enseignants en Permaculture en français et selon la méthode de Rosemary Morrow. Une très belle expérience, qui sera renouvelée régulièrement.

Je réalise également avec le groupe local de nombreux designs en Permaculture, allant de 100m2 à plus de 200Ha . 

Également depuis juillet 2012 nous avons concrétisé notre rêve d’une petite ferme en Ardèche.

Quelques images de la rénovation intérieure

Et de l’extérieur

Je suis natif du Cheylard (centre Ardèche) et voici mon parcours :

J’ai fait des études de commerce à Valence puis ai suivi une formation de technicien ski (CNPC), car oui, j’adore les sensations de glisse et travailler à la montagne me permettait de profiter des joies du grand air ! J’ai donc fait 7 saisons d’hiver en Savoie en travaillant comme Skiman (technicien ski). Mais j’apprécie de moins en moins les stations de ski : l’ambiance « gros sous », le bruit, les infrastructures impactant les écosystèmes etc… Je préfère la rando, quitte à ne faire qu’une descente dans la journée !

L’été je gérais un camping et un gîte d’étape dans un cadre très naturel en Ardèche jusqu’en 2013.

J’ai ensuite travaillé dans des magasins de bricolage et de matériaux, mais le principe du salariat ne me convient guère…

C’est en 2014 que nous avons acheté notre maison, une ancienne ferme sur 5000 m² de terrain au dessus d’Alboussière. Un grand jardin potager, un verger en formation, une belle vue il n’en faut pas plus ! Aujourd’hui nous continuons à rénover cette maison et à rendre le terrain productif et résilient. Nous faisons tous les travaux nous mêmes en choisissant des matériaux de récup’, au plus proches de nous et relativement « low tech ». Par exemple nous avons isolé 3 pièces avec un enduit terre/paille où la terre venait de notre terrain et la paille du champs d’en face ! Nous avons installé une chaudière au bois sans électronique, fait des meubles en bois de palette, récupéré des portes d’intérieur à la déchetterie, auto-construit notre phyto-épuration, etc…

Je suis bricoleur et adore essayer de nouvelles techniques visant l’autonomie, qu’elle soit énergétique ou alimentaire.

Notre jardin me donne matière à expérimenter différences techniques et j’affine mon expérience chaque année.

Dernièrement, en cherchant d’autres manières d’échanger et de partager, j’ai découvert la 1ère monnaie libre au monde ! Elle se base sur l’humain et non sur la croissance infinie (qui bien souvent mène à des désastres sociaux et écologique et risque de nous conduire à une énième crise d’ici peu…). Cette monnaie libre pourrait nous permettre de reprendre le contrôle de nos échanges, d’éviter la spéculation, tout en créant du lien humain. Ce à quoi devrait servir une monnaie quoi !

J’anime des présentations pour expliquer les principes de la TRM et de cette monnaie libre : la Ğ1 (prononcée June). Voir l’agenda.

Tout ceci m’a naturellement amené à la permaculture et à ce qu’elle propose : bâtir des univers plus soutenables et abondants tout en réduisant nos dépendances et nos impacts sur les écosystèmes.

J’ai donc suivi fin 2017 le PDC animé par Eric Y. (3ème session) avec 4 autres permies. Cette formation a tout d’abord permis de belles rencontres avec des personnes intimement convaincues qu’on peut vivre mieux en aidant la nature plutôt qu’en la détruisant.

J’y ai aussi acquis une base solide sur les fondements de la permaculture et l’avenir qu’elle propose.

Depuis, nous continuons nos lectures, visionnages et formations autour de cette idée.

 

Présentation à venir…

Photo et présentation à venir…

Pablo Molanes

Présentation à venir…